Actu

Clément Beaune a rencontré les fédérations du transport routier

Clément Beaune, le ministre délégué aux transports, a reçu le 15 juillet dernier l’ensemble des fédérations du transport routier, la FNTR, l’OTRE et l’Union TLF. Elles ont rappelé au nouveau ministre les dossiers sensibles du secteur comme le prolongement du dispositif d’aide sur le prix du carburant ou encore l’harmonisation des calendriers de mise en place des ZFE.

« Le ministre s’est montré à l’écoute sur nos attentes concernant le maintien d’un dispositif d’aide aux carburants et nous a donné rendez-vous dès septembre pour la mise en place de sessions de travail autour des sujets transition énergétique et emploi/compétitivité. » a commenté l’Union TLF.

La FNTR de son côté a rappelé « l’importance des mesures de soutien qui avaient été prises au printemps et la nécessité de reconduire à l’identique le dispositif 15 centimes avec la neutralisation des indices y compris en cas de dégressivité ». Elle a également réaffirmé la nécessité d’une réflexion sur le dispositif qui viendrait ensuite soutenir le secteur.

Le ministre a confirmé aux organisations professionnelles la prorogation des 15 centimes (avec conservation de la neutralisation des indices) pour les mois d’août et de septembre, puis un principe de dégressivité à partir du mois d’octobre. « Nous attendons toutefois la publication du décret qui entérinera définitivement cette mesure » a indiqué la FNTR.

Un ministre à l’écoute

« En matière de responsabilité du secteur, les organisations professionnelles ont fait valoir les accords sociaux de progrès signés en février dernier mais aussi la proactivité des transporteurs en matière de transition énergétique. L’occasion de rappeler notamment le courrier adressé à la Première Ministre sur la nécessité de soutenir le biogaz et de décorréler son prix du gaz naturel » a ajouté la FNTR.

Début septembre, 2 réunions sont programmées au ministère des transports en présence de Clément Beaune, l’une sur la transition énergétique (feuille de route décarbonation) l’autre sur l’attractivité des métiers (suite à la convention signée avec le ministère du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.