Actu

Drame de Millas : la conductrice a brutalement freiné

La conductrice du car scolaire qui avait heurté un train à un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales) en décembre, a freiné brutalement juste avant la collision mortelle, selon un rapport d’experts mandatés par la justice, a confirmé aujourd’hui à l’AFP le parquet de Marseille.

“L’expertise en accidentologie montre que la vitesse du car a chuté brutalement après une phase d’accélération”, a expliqué à l’AFP Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille. “Ça laisse supposer que la pédale de frein était enfoncée”, a-t-il ajouté. D’après Le Parisien-Aujourd’hui en France, qui a révélé les résultats de l’expertise, les deux experts qui ont analysé le véhicule concluent que “l’origine de cet accident provient d’un freinage tardif de la conductrice de l’autocar”.

Le 14 décembre, la collision avait fait six morts et plusieurs blessés parmi les 23 collégiens transportés. La conductrice du car scolaire, une mère de famille de 46 ans, a toujours affirmé que les barrières du passage à niveau étaient levées lorsqu’elle l’a traversé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.