A (RE)VOIR Actu

Et si Bruxelles obligeait la France à adopter les camions 25,25 mètres

Et si l’Union européenne imposait finalement à la France d’autoriser les camions longs ? Un plan d’unification de la réglementation en Europe basé sur l’utilisation de camions Eurocombi, ou EMS (European Modular System) ou 25,25 mètres et 60 tonnes a été présenté lors d’une réunion avec des représentants de la Commission européenne et de l’IRU.

Malgré plusieurs études confirmant le rôle essentiel des camions longs, les ministres français des transports successifs ont toujours refusé de lancer le projet. Le système permettrait ainsi de réduire par deux ou trois le nombre de poids lourds. Une aubaine pour ceux qui estiment qu’il y a trop de camions sur nos routes. D’autres y voient aussi une solution à la pénurie de conducteurs routiers.

Des 25,25 circulent déjà en Europe. XPO a lancé des mégacamions en 2016 en Espagne puis en 2019 au Portugal où ils sont autorisés. En France, plusieurs expérimentations devaient avoir lieu mais ont toujours avorté, faute de réel soutien des pouvoirs publics.

Cette fois, la Commission européenne est claire : l’avenir du transport routier doit passer par la mise en circulation des camions longs dans tous les Etats membres afin d’harmoniser les flottes. Il s’agirait de mettre en place des normes réglementaires communes. L’objectif de la Commission est de définir les différentes configurations et de déterminer le poids total autorisé. Actuellement, la charge utile des Eurocombis varie d’un pays à l’autre : de 40 tonnes (en Allemagne) à 60 tonnes (aux Pays-Bas).

Reste à savoir enfin comment réagirait la France alors que Macron prépare une feuille de route écologique dans laquelle il sera question de transport routier. Sans compter sur l’opposition automatique des organisations de défense de l’environnement, notamment France Nature Environnement contre ces poids lourds « encore plus dangereux pour nos routes ».

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.