Camions

Le Volta Zero sera produit dans une ancienne usine MAN

Volta Trucks

Volta Trucks vient de signer un partenariat de production avec l’autrichien Steyr Automotive. Les premiers Volta Zero seront fabriqués dans une ancienne usine MAN. Après des essais du véhicule lancés d’ici quelques mois, la production débutera fin 2022.

« L’annonce fait suite à un vaste processus d’appel d’offres avec des fournisseurs potentiels dans toute l’Europe. Steyr Automotive a été choisi grâce à sa vaste expérience dans la fabrication de véhicules utilitaires, de l’infrastructure de fabrication existante et de la rapidité de mise sur le marché qui en résulte » indique Volta Trucks.

Seront produits quatre modèles Volta Zero allant de 7,5 à 19 tonnes, avec plus de 27 000 unités construites par an d’ici 2025. La production du Volta Zero devrait créer jusqu’à 500 emplois dans la région qui viennent s’ajouter aux 2 000 postes déjà en service au sein de la chaîne d’approvisionnement.

La stratégie Road-to-Zero Emissions a prévu que Volta Trucks produirait les véhicules à proximité des marchés sur lesquels ils seront vendus, réduisant ainsi l’empreinte environnementale de la distribution des véhicules. Avec Londres et Paris identifiées comme villes de lancement initiales, l’usine en Autriche est parfaitement située à proximité des marchés initiaux.

D’autres usines sont à l’étude notamment pour les marchés nord-américains et asiatiques qui suivront.

Pour rappel, l’activité de production poids lourds de l’autrichien Steyr débuté en 1922 et connu aussi pour ses tracteurs agricoles avait été racheté en 1991 par l’allemand MAN. Steyr est divisée aujourd’hui en 3 activités : la fabrication de tracteurs, celles d’armes à feu (son origine) et la collaboration avec différents constructeurs automobiles. L’autrichien renoue donc avec la production de camions en s’associant avec Volta Trucks, récupérant ainsi l’usine de MAN récemment fermée.

Volta Trucks

3 questions à Kjell Waloen, co-fondateur et Chief Technology Officer de Volta Trucks :

TRM24 : Comment est né le partenariat avec Steyr Automotive ?

Kjell Waloen :

« Nous recherchions depuis plusieurs mois un partenaire de fabrication dans toute l’Europe et nous avons évalué l’adéquation de plusieurs candidats. La disponibilité de Steyr Automotive est intervenue assez tardivement avec l’annonce du retrait de l’ancien constructeur de l’usine, et sa vente à la nouvelle direction. Cela nous a donné une usine de fabrication de véhicules utilitaires prêts à l’emploi, géographiquement située à proximité de nos marchés de lancement européens. Avec la nouvelle direction, nous avons également trouvé une équipe qui partage nos ambitions de croissance, donc cela fonctionne très bien pour nous tous. »

TRM24 : Le partenariat avec Steyr Automotive porte sur combien d’années ?

Kjell Waloen :

« Le contrat est un contrat à long terme. »

TRM24 : Quand la production commencera-t-elle et quels sont les objectifs pour la première année et les années suivantes ?

Kjell Waloen :

« Nous passerons les prochains mois à équiper l’usine pour la production en série du Volta Zero tout électrique qui démarrera fin 2022, seulement dans 15 mois. Nous allons augmenter la production rapidement, avec environ 5 000 camions construits en 2023 et plus au cours des années suivantes. »

Volta Trucks camion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.