Actu

Extension de Rungis : le rapport remis au gouvernement

Comme nous vous l’indiquions dans un précédent article, Rungis aujourd’hui trop étroit envisage de construire 3 plateformes logistiques au nord de Paris. Un rapport a été remis hier au Premier ministre. La Semmaris, société gestionnaire du marché, a identifié trois sites dans l’est du Val-d’Oise à Goussainville, Roissy-en-France et Bonneuil-en-France.

« Le marché, aujourd’hui occupé à plus de 97%, dispose de capacités limitées pour répondre à la hausse de la consommation alimentaire et aux évolutions des besoins des professionnels. Il y a donc un besoin important de disposer de surfaces supplémentaires d’entrepôts alimentaires frais», souligne le rapport.

Selon le président de la Semmaris, Stéphane Layani : « si les conditions sont réunies par les pouvoirs publics on pourra commencer à construire des choses dès 2025. Dès 2027, on aura engagé la majeure partie des travaux. »

Le projet sera financé en partie par la Semmaris à hauteur de 700 millions d’euros dans un programme baptisé Agoralim, « des acteurs publics et privés devront investir 700 millions d’euros supplémentaires notamment pour créer, non loin de ces entrepôts, des outils de transformation de produits frais (légumerie, cuisine centrale destinée aux activités aéroportuaires) et des équipements de formation » indique le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.