Camions

Freightliner Australie arrête la production des Argosy

Initialement produit par Daimler Trucks North America, le Freightliner Argosy a poursuivi sa carrière sur d’autres continents comme l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande ou encore l’Australie. Ce dernier pays vient d’annoncer qu’il avait décidé d’interrompre sa production en 2020, comme l’avait fait auparavant le continent nord-américain.

L’Argosy version australienne se caractérise par sa cabine haute et spacieuse, sa conduite à droite combinée à une chaîne cinématique nord-américaine. La décision de Freightliner Australia met fin à deux décennies d’histoire qui a marqué sans aucun doute les entreprises de transport du pays-continent. Arrivé en 1999 en Australie, l’Argosy toujours disponible (avec un moteur Detroit DD15 ou un X15 Cummins) a su séduire bon nombre de professionnels du transport offrant d’excellentes performances pour les utilisateurs de B-double. Célèbre pour son escalier automatique dans la cabine, le camion est vite devenu le concurrent direct du Kenworth K100.

Freightliner n’a pas dit son dernier mot et continue d’apporter des améliorations à l’Argosy. Il vient de lancer l’option Eaton UltraShift Down Speeding qui est proposée pour les moteurs Detroit DD15.

A ce jour, l’Argosy n’est vendu qu’en Australie. Faute de commandes, le véhicule a quitté le marché américain en 2004 puis celui sud-africain dix ans plus tard. Le Freightliner Cascadia, le poids lourd le plus vendu aux Etats-Unis, pourrait débarquer en Australie et remplacer l’Argosy d’ici deux ans. Le constructeur étudie actuellement une version du Cascadia avec conduite à droite. Un concurrent l’attend en Australie : l’Actros qui connaît déjà un large succès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.