Actu

GT Solutions confiant malgré tout

Après une baisse de 60% de l’activité sur le premier confinement et un fort recourt au chômage partiel en début d’année, GT solutions maintient ses objectifs 2020 malgré ce second épisode de confinement qui voit de nouveau l’arrêt de ses activités frigo.

GT solutions a résisté à la crise Après une  année  2019  marquée  par  le  changement  de  nom  (GT  Location  devenait  GT  solutions)  et l’arrivée à la direction générale de Matthieu Sarrat, la dynamique de l’entreprise familiale était plutôt bien lancée. C’était sans compter la crise de la Covid qui a bousculé de nombreuses certitudes et réduit jusqu’à 60% l’activité mensuelle de GT solutions. « Même si ce second confinement marque une nouvelle fois l’arrêt de l’activité frigo, l’entreprise familiale maintient son prévisionnel de CA en 2020 à 185 M€ (en baisse de 20% par rapport à 2019). La crise sanitaire a confirmé le rôle essentiel que joue le transport dans notre économie » précise le groupe.

Durant la période de confinement, GT solutions a poursuivi ses activités en assurant notamment l’approvisionnement des biens essentiels dans les secteurs de l’alimentaire, de l’agroalimentaire et de la santé qui représentent respectivement 20%, 10% et 5% de l’activité de l’entreprise.

La bonne trésorerie de l’entreprise a évité le recours au PGE et a permis de maintenir le plan d’investissements de 10 M€ pour renouveler les biens et équipements (même si ce budget est en baisse de 50% par rapport à une année normale).

Les derniers dossiers de croissance externe réalisés en 2018 avec l’acquisition de DLS et Fret Industrie, ont permis à GT solutions d’acquérir de nouvelles expertises dans l’affrètement et la commission transport. Son activité de location de véhicules avec conducteur, métier d’origine de l’entreprise, représente désormais 70% du CA. Ces doubles compétences lui  permettent  de  renforcer  ses  positions  sur  les  secteurs  industriels et l’automotive et de conforter son développement dans l’alimentaire, la santé et l’agroalimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *