Actu

Immatriculations VI UE : la baisse se poursuit, les poids lourds s’en sortent bien

Selon les derniers chiffres publiés par l’ACEA, les immatriculations de véhicules utilitaires dans l’Union européenne ont de nouveau chuté en juillet et août 2022, en baisse de 17,4 % et 8% respectivement, ​​marquant ainsi 14 mois consécutifs de baisse. Les immatriculations de poids lourds affichent en revanche des résultats positifs, le mois d’août ayant été le plus performant.

Depuis le début de l’année, les volumes de ventes de véhicules utilitaires (tout segment confondu) ont reculé de 18,8 % pour atteindre 1 million d’unités immatriculées dans l’UE. Les quatre plus grands marchés de la région ont suivi cette tendance négative, l’Espagne (-25,2%), la France (-21,5%), l’Allemagne (-17,1%) et l’Italie (-11,1%) ayant tous enregistré des baisses à deux chiffres jusqu’à présent cette année.

Utilitaires moyens et lourds (MHCV) de plus de 3,5 t

Les immatriculations d’utilitaires dans l’UE ont renoué avec la croissance en août (+18,1 %), après être restées stables en juillet (-0,5 %). La Pologne, l’un des plus grands marchés d’utilitaires de la région, a largement contribué à ce résultat positif, affichant une augmentation de 35,4 %. D’autres marchés clés de l’UE ont également enregistré de solides gains : l’Espagne (+27,4 %), l’Italie (+17,6 %), la France (+8%) et l’Allemagne (+4,4 %).

Jusqu’à présent en 2022, les nouvelles immatriculations de véhicules utilitaires moyens et lourds dans l’UE ont diminué d’un modeste 0,6 %, malgré la croissance du mois dernier. À l’exception de l’Espagne (+8,8 %), tous les grands marchés d’Europe de l’Ouest ont fait moins bien qu’en 2021 : l’Allemagne (‑6,1 %), la France (-1,8 %) et l’Italie (-1,6 %).

Véhicules Utilitaires Lourds (VHC) neufs de 16t et plus

La dynamique haussière du segment des poids lourds s’est poursuivie, avec de solides gains enregistrés en juillet (+2,8 %) et surtout en août (+24,4 %). Le résultat de juillet est largement tiré par les pays d’Europe centrale (+15%). Le mois d’août a été encore plus positif, presque tous les marchés de l’UE affichant de solides gains.

Au cours des 8 premiers mois de l’année, le marché européen des poids lourds est resté en territoire positif, grâce aux résultats des quatre derniers mois. Les immatriculations progressent de 2,7 % à 165 908 unités sur un an. Les principaux marchés de la région ont affiché des résultats mitigés. L’Allemagne a enregistré un léger recul (-1,8%), tandis que l’Espagne et la France ont affiché une croissance au cours de cette période de huit mois (+9,9% et +1,9% respectivement).

Nouveaux autobus et autocars moyens et lourds (MHBC) de plus de 3,5 t

Le segment des autobus et autocars de l’UE est resté en difficulté durant l’été (-23,1 % en juillet et -21,5 % en août). Parmi les marchés clés de l’UE, l’Allemagne et la France ont enregistré des baisses au cours des deux mois. L’Espagne affiche en revanche une hausse significative en août (+182,9%).

Huit mois après le début de 2022, les nouvelles immatriculations de bus se sont contractées de 5,4 % avec 18 084 unités vendues dans l’UE, les baisses des derniers mois ayant entraîné les performances en territoire négatif. L’Allemagne a enregistré la plus forte baisse (-24,4 %), suivie de l’Italie (-16,1 %) et de la France (‑14,3 %). En revanche, l’Espagne a enregistré une forte croissance (+40,9%).

Source : ACEA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.