Actu

Introduction en bourse de Traton : le rachat de Navistar remis en cause

Longtemps annoncée, l’introduction en bourse de Francfort vendredi dernier de Traton (Man, Scania, VWW do Brasil) n’a pas donné les résultats attendus. L’action a été introduite à 27 euros avant de redescendre à 26,47 euros. Le rachat de Navistar est-il alors compromis ?

Volkswagen AG avait prévenu qu’il avait fixé le prix de l’introduction en bourse au bas de sa fourchette. Mais les analystes estiment que l’action aurait du atteindre un prix plus élevé dès les premières heures. VW aurait annoncé avoir pour objectif de lever 1,55 milliard à 1,9 milliard d’euros du PAPE en vendant entre 10% et 11,5% de la filiale à part entière.

En mars, VW avait différé son introduction en bourse, en raison de ce qu’elle appelait à l’époque « un environnement de marché difficile », tout en déclarant qu’elle poursuivait son objectif : « une fois que les conditions du marché se seraient améliorées ». Puis, le 13 mai, le groupe a annoncé sa reprise des préparatifs en vue de l’introduction en bourse de Traton SE.

Hans Dieter Pötsch, président des conseils de surveillance de Volkswagen et de Traton, a déclaré dans un communiqué de presse apparemment satisfait : « l’introduction en bourse est réussie et témoigne de la confiance des investisseurs dans l’avenir de Traton. Cela confirme que Traton et Volkswagen sont sur la bonne voie et qu’ils poursuivent les bonnes stratégies », a-t-il poursuivi. ” L’introduction en bourse fournira une base pour que les deux sociétés créent de la valeur ajoutée pour toutes leurs parties prenantes à l’avenir. » Dans le même temps, Volkswagen a indiqué qu’il resterait « un actionnaire majoritaire engagé » de Traton SE.

Selon un rapport de Bloomberg, VW pourrait utiliser le produit de l’introduction en bourse pour étendre la participation de 16,8% de la filiale de poids lourds dans Navistar. Certains parlent déjà de rachat pur et simple. Réponse du patron de Traton, Andreas Renschler : « nous sommes très heureux de notre partenariat avec Navistar et nous travaillons actuellement sur certains projets pour les concrétiser. Dans notre domaine, nous échangeons davantage de composants et nous sommes dans une bonne dynamique avec notre partenaire Navistar. Nous sommes très fiers de leur développement et le temps nous montrera ce qui va arriver. ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.