Actu

La demande d’entrepôts logistiques en baisse

Logistique transport

La demande de nouveaux entrepôts logistiques en France en 2022 est en baisse, selon le groupement Immostat. L’année a été marquée par une érosion de la demande, particulièrement en dehors de la région parisienne (-15%). Cette baisse intervient alors que le commerce en ligne qui a entraîné le développement des entrepôts enregistre aussi une diminution de ses activités.

Pour des entrepôts de plus de 10 000 mètres carrés, la demande a reculé de 8% en 2022 par rapport à 2021, passant de 3,68 à 3,38 millions de mètres carrés. En Ile-de-France, la baisse a été limitée à -10,3%, lestée par les entrepôts de 5 000 à 10 000 mètres carrés (-36,4%), une catégorie qui n’est pas comptée dans le reste du pays.

« Les volumes en 2022 restent particulièrement solides », a commenté dans une note René Jeannetot, directeur du pôle logistique de BNP Paribas Real Estate. « Même si la livraison prochaine d’entrepôts en cours de construction devrait permettre de fluidifier temporairement certains marchés, la transformation continue de la supply-chain (chaîne d’approvisionnement ndlr), observée chez les acteurs du commerce et de l’industrie, soutiendra le bon niveau de demandes constaté actuellement sur ce marché », affirme-t-il.

Les grands logisticiens et les acteurs de la grande distribution alimentaire ont poursuivi leurs prises de positions dans l’Hexagone tout au long de l’année, demeurant le principal soutien du marché. Les spécialistes du e-commerce accusent quant à eux un net repli en 2022, reflet d’une surcapacité logistique conjoncturelle, estiment les analystes de CBRE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.