Actu

La Suisse interdit à son tour aux routiers de dormir dans leur cabine

La Suisse a décidé enfin d’appliquer la directive européenne sur les temps de repos. Les routiers ne sont plus autorisés à prendre leur pause hebdomadaire dans leur camion. Ainsi en a décidé le Conseil des Etats.

La Suisse est parmi les derniers Etats membres à faire appliquer la directive européenne dans le cadre du paquet routier adopté en juillet dernier. L’objectif est de limiter la concurrence déloyale des transporteurs étrangers.

Concernant le repos hebdomadaire obligatoire (45 heures consécutives minimum), le paquet routier que les conducteurs ne peuvent pas se reposer dans leur cabine. Les routiers doivent avoir accès à des aires de repos équipées et dédiées à cet effet ou être logés à l’hôtel par leur employeur.

Par ailleurs, les chauffeurs doivent pouvoir rentrer à leur domicile au moins toutes les quatre semaines (trois semaines s’ils prennent deux temps de repos hebdomadaires raccourcis à 24 heures). Nous sommes désormais loin des semaines ou des mois durant lesquels certains conducteurs des pays de l’Est restaient dans un pays sans rentrer chez eux.

Au Danemark, les autorités établissent une amende de 1 368 euros à tout conducteur dormant dans son véhicule.

One Response

  1. Cher Hervé ! Moi qui dort (toujours…) comme un bébé dans mon camion, quelle punition se serait… J’approuve toujours toute mesure tendant à prendre soin du personnel roulant, mais uniformiser enfin les salaires serait plus productif, à mon humble avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *