Actu

Le nouveau Rungis nantais ouvre lundi

Le marché d’intérêt national (MiN) de Nantes, le deuxième plus grand marché français derrière Rungis, ouvre lundi son nouveau site, qui accueille une centaine d’entreprises de la filière agroalimentaire, après un déménagement qualifié d’historique. Tout se joue aujourd’hui et samedi entre l’ancien et le nouveau site.

Après deux ans et demi de travaux et un déménagement en plusieurs étapes, le marché a gagné début mars des bâtiments entièrement neufs sur un site auquel est également adossé un nouveau pôle agroalimentaire, à Rezé dans l’agglomération nantaise.

« Ça vient de Brest à La Rochelle …C’est le poumon de l’ouest ! C’est ici que tout le monde vient s’approvisionner », a expliqué Patrice Mariot, responsable du marché.

Le nouveau MIN est reparti sur trois bâtiments avec sur le toit 32 000 m² de panneaux photovoltaïques et en sous-sol, une réserve d’eau grande comme deux piscines olympiques. Cet outil très moderne est doté d’un nouveau système de traitement des déchets. Le site qui se veut vert et propre n’autorise que les chariots sont électriques, le gasoil est interdit intra-muros.

103 entreprises, qui emploient au total environ 800 personnes, s’installeront au final dans le nouveau MIN. Tout le monde déménage ce week-end sauf les grossistes en fleurs, après la Saint-Valentin. Le site de l’île de Nantes sera définitivement fermé le 28 février et, derrière lui, une page d’Histoire se refermera.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *