Actu

Le patron de Volvo, Martin Lundstedt, réélu à la tête de l’ACEA VI

Martin Lundstedt, président et CEO du groupe Volvo, a été réélu président du conseil des véhicules utilitaires de l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA). « 2023 sera une année pas comme les autres pour définir la future feuille de route de l’industrie européenne du camion », a déclaré Martin Lundstedt. “Pour les constructeurs de poids lourds, c’est clair comme de l’eau de roche, nous nous concentrons entièrement sur la décarbonation du transport routier – absolument tout doit sous-tendre cet effort.”

Concernant la réglementation sur le CO2 pour les camions qui doit être revue par la Commission européenne, le dirigeant de Volvo indique : « les décideurs politiques doivent garder à l’esprit que la décarbonisation du transport routier nécessite plus que de simples objectifs pour les constructeurs. Il s’agit d’un marché B2B, il évoluera donc rapidement dès que les conditions favorables – telles que l’infrastructure de recharge et de ravitaillement en carburant et la parité des coûts – seront bien établies. Cependant, nous craignons que la récente proposition de règlement Euro VII sur les émissions de polluants ne comporte un risque majeur de ralentir la transition vers la neutralité climatique.

« Des études récentes, qui tiennent compte de nos trajectoires ambitieuses de décarbonation, ont montré que l’Euro VII n’apportera que des avantages supplémentaires très marginaux pour la qualité de l’air, qui seront facilement éclipsés par des ambitions de renouvellement de la flotte encore légèrement plus élevées”, a expliqué M. Lundstedt.

L’ACEA a demandé à la Commission de synchroniser et d’aligner le règlement Euro VII et les objectifs d’émissions de CO2, afin que l’industrie puisse rationaliser les développements en une seule voie stratégique, plutôt qu’en plusieurs voies de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.