Actu

Mercedes fait évoluer ses MirrorCams

Mercedes lance la seconde génération de ses MirrorCams, un système de caméras qui remplacent les traditionnels rétroviseurs. Le constructeur avait lancé en 2018 la production en série de la MirrorCam sur ses camions. Cette deuxième génération est disponible sur les gammes Actros et Arocs ainsi que sur l’eActros depuis avril dernier.  

Le système est composé de deux caméras fixées à gauche et à droite à l’extérieur de la cabine couplé à deux moniteurs au format portrait arrimés aux montants. A l’intérieur de celle-ci, les commandes du système étant quant à elles à portée de main du conducteur. Il a été décidé d’utiliser deux moniteurs de 15 pouces de même taille du côté du conducteur et du passager. En effet, plus l’image d’un objet en mouvement est grande, plus il est facile d’évaluer sa vitesse. Pour que le conducteur puisse identifier le plus rapidement possible les informations pertinentes pour la situation, la vue complexe initiale proposée au conducteur via plusieurs miroirs a également été remplacée par une image unique.

L’extérieur de la deuxième génération de MirrorCam se distingue par des bras de caméra raccourcis de dix centimètres. Cela s’applique aussi bien à la cabine plus étroite qu’à la cabine plus large et a notamment pour avantage de permettre aux conducteurs de reculer en ligne droite plus facilement qu’avec la première génération de MirrorCam. Ceci est notamment dû au fait que la perspective de la MirrorCam est encore plus proche de celle des miroirs en verre conventionnels.

Des dimensions plus courtes apportent un autre avantage, car avec la cabine de 2,50 mètres de large, le bras de la caméra ne dépasse pas le rétroviseur de trottoir qui est à la vue du conducteur. Les collisions avec des objets situés au bord de la route sont désormais pratiquement impossibles. La largeur du châssis étant identique, cela vaut également pour la variante de cabine de 2,30 mètres de large.

Dans le cadre de la révision du système, Mercedes-Benz Trucks a également fait évoluer d’autres caractéristiques. Par exemple, un larmier a été incorporé au bas de la MirrorCam pour empêcher l’eau de pluie de s’écouler sur l’objectif et de provoquer des effets visuels indésirables. En outre, les ingénieurs de Mercedes-Benz Trucks ont encore optimisé le mappage des tons – le mappage des tons est un processus dans lequel une image est adaptée de manière à ce qu’une large gamme de tons soit affichée correctement sur un support – ce qui se traduit principalement par un affichage amélioré du contraste. L’évolution de l’adaptation des couleurs et de la luminosité du système de caméra, déjà très brillante en soi, signifie que les écrans affichent la zone pertinente pour la situation de conduite avec encore plus de précision lorsque l’on fait marche arrière dans un établissement sombre ou mal éclairé, par exemple.

L’interaction entre MirrorCam et l’assistant de virage de Mercedes Benz Trucks s’est déjà avérée utile, notamment dans des situations de trafic complexes et aux carrefours déroutants. Si, contre toute attente, un conducteur de camion risque de ne pas repérer un cycliste ou un piéton lorsqu’il tourne à droite, le système peut intervenir dans ses limites, avertir le conducteur dans le cadre d’un processus en plusieurs étapes et, dans le cas de l’Active Sideguard Assist disponible en option, déclencher un freinage automatique jusqu’à une vitesse de virage de 20 km/h. L’assistant de virage continue d’utiliser l’écran MirrorCam pour les avertissements visuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.