Actu Coronavirus

Michelin : chute des ventes de pneus Poids lourd

Forte baisse en première monte

Au premier trimestre 2020, dans un contexte de crise systémique liée au COVID 19, Michelin annonce des ventes en baisse de 8,3% et met en place les mesures nécessaires pour en limiter les impacts sanitaires et économiques. Le marché Poids lourd chute de 17%, la baisse est montée jusqu’à 21% en première monte partout dans le monde.

En Europe, alors que la baisse de la demande Première monte sur les deux premiers mois de l’année (-15%) correspondait à un effet de cycle comme attendu, les premiers effets de la crise sanitaire ont fortement aggravé cette tendance en mars (-32%). En Amérique du Nord, dans la continuité du quatrième trimestre 2019 (-14%), la demande est restée en retrait en janvier et février (-14%). Les effets de la crise sanitaire ont été visibles en mars avec une baisse de la demande de 32%. En Chine, le marché a enregistré un point bas en février (-51%), suivi d’un recul moindre de 35% en mars.

-65% en Chine

Sur le marché remplacement, en Europe, le marché progresse de 4% au premier trimestre. La demande en Russie affiche une croissance de 26% portée par des achats anticipés avant les hausses de prix annoncées pour avril afin de compenser la dépréciation du Rouble. Le marché européen hors Russie est en baisse de 6%, dont –18% en mars marqué par les premiers effets de la crise sanitaire. Les conséquences des mesures de confinement se font surtout ressentir en Europe du Sud (France, Italie, Espagne) avec un recul du marché de 31% au mois de mars.

En Amérique du Nord, la demande est stable à fin mars sur des bases de comparaison favorables (fort déstockage de la distribution au premier trimestre 2019, après des achats massifs fin 2018 en anticipation de droits de douane). Les effets de la crise sanitaire ne sont pas encore visibles sur le marché nord-américain au premier trimestre.

Les marchés d’Asie (hors Inde) sont fortement pénalisés par les effets de la pandémie en Chine avec un recul du marché de 38% au premier trimestre (février –65%, mars –36%).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.