Actu

Paquet mobilité : le ministre bulgare ose défier l’Europe de l’ouest

Le ministre bulgare des Transports ne mâche pas ses mots quand il évoque le projet du Paquet mobilité actuellement en discussion à Bruxelles. Ivaïlo Moskovski (photo) dont son pays préside la commission européenne a appelé les gouvernements d’Europe centrale et orientale à faire front ensemble contre les pays de l’Europe de l’ouest comme la France et l’Allemagne qui s’opposent au projet actuel.

Le ministre bulgare accuse la Commission européenne de « porter atteinte à la compétitivité de ce secteur très implanté à l’est de l’Union européenne. » Le projet « nuit surtout aux pays situés à la périphérie de l’Europe : la Bulgarie et la Roumanie » a-t-il déclaré. Les transporteurs de ces pays craignent devoir payer des salaires similaires à ceux des pays de l’ouest si le projet du Paquet mobilité est voté par Bruxelles.

Le projet prévoit par ailleurs que les conducteurs s’arrêtent après un maximum de 45 heures de travail par semaine, que ce soit dans un hôtel ou à la maison, en interdisant « les pyjamas dans les camions » écrivait hier un média bulgare.

Les transporteurs bulgares ne comptent pas s’arrêter là et souhaitent montrer leurs dents. Ce jeudi, en marge du Sommet UE-Balkans à Sofia en Bulgarie, des dizaines de poids lourds seront stationnés sur le parcours des délégations entre l’aéroport et le Palais où se déroulera l’événement afin de protester leur mécontentement.

Les bulgares pointent du doigt le président Macron qui avait évoqué ces mesures dans son discours lors de sa visite à Sofia en août dernier. 17 députés bulgares ont signé en octobre dernier une lettre ouverte pour protester contre les directives qu’ils jugent restrictives et qui contreviennent aux règles de la concurrence.

Si les pays de l’Est font bloc, la France et l’Allemagne ont conjointement déclaré s’opposer au Paquet mobilité en l’état. Pour la ministre française des Transports Elisabeth Borne, il facilite, au lieu de supprimer, “le dumping économique et social” des transporteurs routiers des pays d’Europe centrale et orientale. La hache de guerre est bel et bien déterrée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *