Actu

Scania France, de nouveau Top Employer 2022

Pour la cinquième année consécutive, Scania France est récompensé pour son environnement de travail toujours amélioré, sa gestion des ressources humaines ainsi que sa bonne organisation. Le constructeur a obtenu la certification Top Employer.

Décernée par le Top Employers Institute, cette certification récompense, dans le monde entier, l’engagement des entreprises pour les mesures mises en œuvre pour le bien-être de leurs salariés.

« Grâce à la mise en place de nombreuses actions et méthodes de travail en particulier dans les ateliers, nous avons divisé par trois le nombre de jours d’arrêt liés aux accidents du travail, et enregistré une baisse de 30 % des accidents du travail au cours de ces trois dernières années », a déclaré Sandrine Monnier, directrice des ressources humaines Scania France.

Nouveaux ateliers, équipements neufs et investissements dans les conditions et les méthodes de travail ont permis ces résultats. De fait, les quelque 1 000 personnes travaillant pour Scania France (intégrant l’importateur et son réseau de quelque 40 succursales) ont pu bénéficier de l’ensemble de ces mesures.

Sandrine Monnier, directrice des ressources humaines Scania France

Des adaptations permanentes

« Flexibilité, organisation du temps de travail ont permis d’assurer l’ensemble des missions du groupe pendant ces derniers mois très particuliers. Nous avons ainsi pu assurer une continuité de l’ensemble des services support, de la formation, et surtout assurer le maintien du service après-vente dans les ateliers, indispensable à la poursuite des activités de nos clients transporteurs », ajoute Sandrine Monnier.

A la rencontre des jeunes

Par ailleurs, Scania France continue de valoriser son statut d’employeur. Une large campagne Scania baptisée Avenir est déployée depuis 2021 pour promouvoir les métiers propres à l’univers Scania et faire face aux besoins de recrutement. Parmi les outils de cette campagne, un parcours immersif accessible sur scania-avenir.fr propose aux candidats de mettre en lien leurs aspirations professionnelles avec les spécificités des métiers liés à la distribution et à la réparation des véhicules industriels.

« À compter du 1er trimestre de cette année, nous nous rendrons également dans les établissements scolaires dédiés aux métiers de la mécanique afin de rencontrer les jeunes en recherche d’orientation. Cette campagne se déroulera jusqu’en 2025 afin de recruter les quelque 500 personnes dont nous avons besoin dans les quatre années à venir », ajoute Sandrine Monnier.

A lire aussi : Le 1er Scania V8 8×8 livré en France

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *