Actu

Taxe PL : au tour des déménageurs de réagir

Après le transport routier, c’est au tour des déménageurs de réagir et de protester contre le projet de taxe poids lourd annoncé par le gouvernement. « Nous ne paierons pas deux fois » avertit la Chambre Syndicale du Déménagement. Elisabeth Borne la ministre des transports, a réaffirmé cette semaine que « le transport routier contribuera au financement des infrastructures » évoquant un projet de pseudo-écotaxe.

Dans un communiqué, la CSD alerte le gouvernement sur « les intentions récurrentes de faire payer les poids lourds pour financer les infrastructures : les entreprises de déménagement ne pourront supporter de taxe additionnelle. »

La Chambre Syndicale rappelle que les chefs d’entreprise de déménagement s’acquittent déjà depuis le 1er janvier 2015 de leur part avec l’augmentation de la fiscalité sur le carburant de 4 centimes d’Euros suite à la suppression sine die de l’écotaxe. « Les pouvoirs publics s’étaient à l’époque engagés à ce que cette taxe supplémentaire ait valeur de «solde de tout compte » rappelle-t-elle dans ce même communiqué.

« L’activité économique du déménagement connaissant actuellement un léger sursaut, la CSD ne peut qu’espérer que pour soutenir et encourager cette reprise, le gouvernement respecte l’engagement de ses prédécesseurs » écrit-elle encore en précisant qu’elle réitère là « sa plus ferme opposition à tout dispositif fiscal supplémentaire qui aurait des conséquences désastreuses pour le secteur et ses emplois. »

One Response

  1. Il y a 500 millions € de TICPE à récupérer sur les transporteurs qui circulent en France sans y acheter de carburant !
    Commencer par là, serait un bon signal
    On pourrait voir par la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.