Actu

TRM Espagne : un nombre record de conventions collectives

Le Comité National Routier (CNR) a analysé dans une nouvelle étude le transport routier de marchandises espagnol. Le pays compte un nombre record de conventions collectives et ainsi une disparité des salaires de conducteurs routiers.

Pas moins de 55 conventions collectives sont recensées en Espagne, équivalant à une convention collective par province. 30 sont à ce jour en vigueur. Suivant la convention collective appliquée, les écarts salariaux sont très importants d’une province à l’autre. Le salaire brut annuel d’un conducteur passe ainsi en 2020 de 27 498 € dans la province de Vizcaya (Pays basque) à 13 034 € dans la province de Orense (Galice), soit du simple au double.

Le coût conducteur en Catalogne a augmenté de 9,7 % depuis 2015, passant de 37 890 €/an à 41 565€/an en 2020. Ceci s’explique principalement par une augmentation des minima légaux dans les conventions collectives tant sur le salaire brut de base que sur les indemnités de déplacement. Le poste conducteur n’est pas le seul à avoir connu de l’inflation depuis 2015. Le poste péages a augmenté de +25 % par rapport à 2015 en raison, principalement, d’une hausse généralisée des péages en Europe, notamment en Allemagne, et du passage de la Belgique à la taxe kilométrique. L’entretien-réparations est aussi concerné, +18,2 % par rapport à 2015 ainsi que le coût de détention, +8,2 %. A contrario, le poste assurances a baissé de 13 % par rapport à 2015.

Le transport routier de marchandises espagnol reste principalement tourné vers le national qui représente plus des deux tiers de l’activité totale du pavillon. Le cabotage réalisé sous pavillon espagnol représente 3,5% du transport international routier espagnol ou près de 1,2% de l’activité totale. Il est réalisé principalement en France, à hauteur de 89% de l’activité de cabotage totale. Le cabotage réalisé en France a plus que triplé en 11ans, passant de 860millions de tonnes-kilomètres en 2008 à 2617millions de tonnes-kilomètres en 2019.

Au final, selon les calculs du CNR, le coût kilométrique d’un poids lourd 40 tonnes espagnol exploité par un transporteur catalan affecté en longue distance à l’international, hors coûts de structure, se situe à 0,89 € contre 0,84 € en 2015, en augmentation de 6 % depuis la dernière étude.

Découvrez cette nouvelle étude dédiée au TRM espagnol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *