Camions

Cummins a 100 ans

Cummins a débuté la semaine dernière aux Etats-Unis les célébrations de ses 100 ans sur le thème : « Challenge the Impossible », autrement dit « Rien n’est impossible ». Le fabricant de moteurs compte aujourd’hui pas moins de 60 000 salariés à travers le monde. Il a su se développer au fil des années et propose aujourd’hui toute une gamme de moteurs pour poids lourds : diesel, gaz, électrique et hybride.

 

« Merci de croire en notre mission d’animer un monde plus prospère et de vivre nos valeurs chaque jour » a déclaré devant les salariés américains Tom Linebarger, le boss de Cummins. « L’innovation technologique est au cœur de nos activités. Cummins est un leader technologique mondial avec un vaste portefeuille de solutions d’alimentation. Nous continuerons d’innover pour assurer le succès de nos clients. ”

Tout commence en février 2019 lorsque l’entreprise voit le jour. Clessie Cummins et son associé, William G. Irwin, décident d’importer la technologie révolutionnaire mise au point par l’ingénieur allemand Rudolf Diesel à la fin du XIXe siècle. Ils ne sont que quatre salariés. Ce n’est qu’en 1933 que Cummins lance sur le marché le moteur qui allait le propulser à l’international : le moteur diesel H.

L’après-guerre aux Etats-Unis sera un tournant important pour le motoriste. Il devient le leader des moteurs camions grâce son moteur diesel type N, avec plus de 50 % des parts de marché.

A partir de 1960, il se développe réellement en Europe après avoir installé une usine à Shotts, en Ecosse. Mais Cummins attendra près de 40 ans avant de passer un accord de paretenariat avec un européen, en l’occurrence Fiat en créant une société mixte. De cette alliance, naîtront les moteurs Fiat Powertrain Technologies Nef & Tector réservés à 50% pour New Holland et le reste pour chacun des deux groupes. La société commune a été dissoute en 2008.

L’usine de Cummins située à Jamestown, dans l’Etat de New York, a annoncé la sortie de son deux millionième moteur depuis 1981. Près de 100 000 moteurs y sont produits annuellement dont le dernier moteur au gaz naturel ISX12N. Le deux millionième moteur a été remis à Navistar, l’un de ses principaux clients. Il équipera un camion International LT Series.

Par ailleurs, Cummins a annoncé fin 2018 que son bénéfice trimestriel avait été stimulé (+53%) par la forte demande de poids lourds sur un marché mondial de la construction en plein essor. Le constructeur de moteurs américain qui comptent comme principaux clients Paccar, Daimler et Navistar International, a même surpris Wall Street qui prévoyait un bénéfice plus faible.

Suivez les célébrations des 100 ans de Cummins sur les réseaux sociaux : #Cummins100

A lire aussi :

Cummins installe son moteur le plus léger sur le Freightliner 114SD

Le Western Star 4700 sera doté du Cummins X12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *