Actu

Carburants : selon l’OTRE, le renforcement de l’aide à la pompe doit être garanti a minima jusqu’au 31 décembre

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a annoncé devant les députésvque la prise en charge par l’Etat sur le litre de carburant pourrait passer de 18 cts à 30 cts au 1er septembre pour une durée de 2 mois. L’OTRE qui se félicite de cette décision demande le maintien de cette remise a minima jusqu’au 31 décembre 2022.

Pour l’heure, l’OTRE accueille favorablement l’option retenue même si elle ne répond que partiellement à sa demande, fait-elle savoir dans un communiqué.

Comme elle le demande depuis plusieurs semaines, l’OTRE appelle donc le gouvernement à un effort supplémentaire nécessaire et vital pour les entreprises du secteur, par le renforcement de l’aide au-delà du 30 octobre et a minima jusqu’au 31 décembre 2022, avec l’objectif qu’elle bénéficie pleinement et directement aux entreprises du secteur routier.

Elle se félicite par ailleurs « de la volonté du gouvernement d’obtenir une remise supplémentaire de 20 cts par accord avec les fournisseurs d’énergies. L’ensemble de ces mesures, si elles se confirmaient, permettraient de protéger le secteur stratégique du transport routier et plus globalement le pouvoir d’achat des Français face à l’inflation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.