Actu

IAA TRANSPORTATION 2022 : un salon décidé à se réinventer

IAA Transportation

Le salon international du véhicule industriel IAA a souffert comme de nombreux autres événements de l’épisode Covid. Après une tentative à distance en 2021, IAA Mobility, voici le grand retour à Hanovre du 20 au 25 septembre, sous la devise « People and Goods on the move ». IAA Transportation a été assez profondément revisité et il s’agit donc d’un rendez-vous plus complet avec une vocation globale allant du transport à la logistique en passant par le dernier kilomètre et l’ensemble des énergies disponibles et à venir. L’International Press Workshop auquel participait TRM24.FR, lundi à Francfort (Allemagne) a permis aux organisateurs, le VDA, de présenter, devant une centaine de journalistes du monde entier, le nouveau concept.

« Le message envoyé à l’ensemble du transport et de la logistique est clair. En tant que plateforme intersectorielle, notre événement signe la nécessaire rupture avec le cloisonnement qui s’opère actuellement chez tous les acteurs de l’industrie et nous leur faisons une proposition novatrice. Nous travaillons dans le sens d’un transport et d’une logistique sûrs, adaptés et surtout durables à l’avenir. En tant qu’organisateurs de l’IAA Transportation, nous ferons notre part » a déclaré, en introduction, Hildegard Müller, présidente de VDA.

Hildegard Müller, présidente de VDA

Du transport à l’humain

Il s’agit donc d’un spectre global large qui a été choisi avec l’intégration de six nouveaux thèmes proposés et mis fortement en avant. En plus du transport et de la logistique déjà cités, il s’agit de la digitalisation, de la neutralité climatique, du dernier kilomètre et un focus valorisant l’humain, c’est-à-dire ceux qui font avancer cet univers indispensable et qui ne fonctionnerait pas sans eux. « IAA Transportation concerne les personnes et les marchandises en mouvement en intégrant fortement les changements technologiques, les infrastructures de recharge pour accompagner la voie vers la neutralité climatique. Jamais auparavant il n’a été aussi clairement visible que les entreprises doivent contribuer activement avec leurs idées et leur savoir-faire à résoudre les défis complexes des années à venir » a insisté  Jan Heckmann, directeur du salon.

Au cours d’une journée très dense en informations, les journalistes participants ont écouté des interventions valorisant les dernières technologies. Nous avons suivi les présentations de Daimler Truck, FAUN, Iveco Magirus, Krone, MAN, Neste, Quantron, Rytle et Schmitz Cargobull. Personne ne sera étonnée de constater que l’avenir énergétique des transports capte toutes les attentions. Ainsi, Alexander Vlaskamp président de MAN Truck & Bus rappelle que les premiers essais pour l’électrification d’un véhicule industriel MAN date de 1972 (un autocar). Dans une période proche, les poids lourds arrivaient, en propulsion électrique, à une autonomie de 320 kilomètres en 2019, ils parviendront entre 600 et 800 kilomètres en 2025 et l’année suivante, en 2026, le constructeur assure qu’il sera possible d’effectuer un parcours de 1000 kilomètres, soit la distance de Munich à Paris. Les mêmes performances seront accessibles pour les autobus. De son côté Iveco, constructeur qui a parié sur le gaz, avance ses pions avec l’américain Nikola qui sera l’un des nouveaux constructeurs à exposer à IAA, tout comme Volta Truck.

Parmi d’autres évolutions, les constructeurs carrossiers utilisent également des solutions permettant l’électrification des semi-remorques associant également digitalisation et automation. Chez KRONE, il s’agit de l’installation d’essieux électriques avec un contrôle sensoriel de la transmission électrique permettant une réduction jusqu’à 20 % des émissions de diesel et de CO2. La remorque se connecte instantanément sur n’importe quel tracteur. Ceci inclus le contrôle prédictif de la transmission, un système de batterie modulaire, un chargeur embarqué. Chez Schmitz Cargobull, les solutions de réductions de la pollution passent par l’utilisation de combinaison de deux semi-remorques standard de 13,60 m déjà autorisée en Finlande et en Suède. En Espagne, des essais sur le terrain confirment une réduction de 25 % des émissions de CO². Le constructeur a déjà livré 152 EcoDuo d’une longueur totale de 31,50 mètres.

Jan Heckmann, directeur du salon

IAA Last Mile Experience Area

Beaucoup plus petit, les véhicules adaptés au dernier kilomètre seront bien représentés. Le constructeur Rytle est de ceux-là et promet de désengorger les centres-villes, 30% plus rapide qu’un fourgon classique, promet le constructeur. Avec IAA Last Mile Experience Area, IAA Transportation présente un nouveau concept de hall innovant. Pour la première fois sur un salon, un décor complet représentant la ville sera installé à l’intérieur, au sein de laquelle les dernières solutions du dernier kilomètre seront présentées en utilisation réelle. Il y aura des drones de livraison, des robots, d’e-transporteurs, de vélos e-cargo ainsi que des innovations issues de l’Internet des objets, des réseaux de données et des technologies cloud, des plateformes SaaS et des hubs décentralisés seront exposées … Le monde de demain.

« Avec le nouveau format d’IAA, nous voulons rapprocher les urbanistes, les fournisseurs de technologie, les commerçants et les services de livraison avec les acteurs de l’industrie de la logistique, les maires et les élus locaux. Parce que ce n’est qu’avec des solutions intelligentes, innovantes, partagées et socialement acceptées que nous pourrons créer la croissance de la demande de logistique dans les centres-villes et s’orienter vers la neutralité climatique » a souligné Jürgen Mindel, directeur général de VDA.

Lors de l’édition 2022 d’IAA Transportation plusieurs prix seront remis Bus of the Year, Coach of the Year, Cargo Bike of the Year (une première). « Nous sommes en pourparlers avec le Truck of Year, le Trailer Innovation Award et le Van of the Year et je suis optimiste qu’en 2022 nous pourrons présenter tous ces prix à Hanovre. Ainsi, cela permettra de réunir l’ensemble de ces prestigieuses récompenses professionnelles » s’est félicité Jan Heckmann, directeur de IAA Transportation.

Paul Emmanuel Pervez (pour TRM24)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.