Camions

L’Angleterre développe aussi son camion à hydrogène

L’hydrogène est à la mode et suscite nombre de plans d’investissements dans le monde. Le Royaume-Uni a créé une enveloppe de 15 millions de Livres Sterling dans le Advanced Propulsion Centre dédié aux véhicules hydrogène. Il soutient, entre autres, un nouvel entrant appelé HVS (pour Hydrogen Vehicle System) basé à Glasgow (Ecosse).

Il s’agit d’un tracteur routier prévu pour des PTRA de 40 tonnes revendiquant un style et une architecture technique radicalement différente des camions Diesel conventionnels. Ce serait, surtout, le premier ensemble routier de ce type développé et fabriqué sur l’île. Pour le développement des aides à la conduite, et de la pile à combustible elle-même, HVS travaille en partenariat avec Fusion Processing, société basée à Bristol (Angleterre).

Le projet de HVS représente un budget d’environ 30 million de Livres Sterling et doit se concrétiser en 2025. D’autres entreprises et instituions sont partie prenante : Grayson (pour la gestion thermique) ou PNDC qui est la société de droit privé commercialisant les brevets et recherches de la Strathclyde University, spécialisée dans l’électronique de puissance.

Pour la partie aides à la conduite, Fusion Processing fournira HVS en systèmes de freinage d’urgence, prenant en compte les piétons et cyclistes. Il développe également, pour HVS, un outil permettant l’optimisation de l’autonomie restante, y compris sous forme prédictive. Ceci, évidemment, afin d’augmenter l’autonomie du véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.