A (RE)VOIR Camions Instantané TRM24

Les Renault Trucks T et C en version électrique en 2023

Renault Trucks a annoncé hier qu’il allait passer ses véhicules T et C en version électrique en 2023. Le Renault Trucks T E-Tech destiné au transport régional et le Renault Trucks C E-Tech dédié à la construction rejoignent désormais l’offre électrique du constructeur français qui va de 3,1 tonnes à 44 tonnes.

Ces nouveaux modèles recevront deux ou trois moteurs électriques qui développeront une puissance combinée allant jusqu’à 490 kW (l’équivalent de 666 ch). Ils seront équipés d’une boîte de vitesses Optidriver.

Les Renault Trucks T et C E-Tech disposeront de deux à six packs de batteries lithium-ion offrant une puissance de 180 à 540 kWh. Les batteries des véhicules pourront être totalement rechargées en 9,5 heures par courant alternatif (AC) jusqu’à 43 kW, ou en 2,5 heures par courant continu (DC) jusqu’à 250 kW. Ces camions pourront parcourir jusqu’à 300 km  en une seule charge et jusqu’à 500 km avec une recharge rapide intermédiaire (250 kW) d’une heure.

Le Renault Trucks C E-Tech pour les métiers de la construction.

« Afin de s’adapter facilement à tout type de carrosserie et donc à tout type d’usage, les Renault Trucks T et C E-Tech pourront être équipés de trois types de prises de mouvement (PTO) : électrique, électromécanique, ou sur la boîte de vitesses » a précisé le constructeur. Ces nouveaux camions électriques auront un poids total roulant autorisé de 44 tonnes et seront disponibles en version tracteur 4×2 et 6×2 et porteur 4×2, 6×2 et 8×4 tridem.

La commercialisation des Renault Trucks T et C E-Tech débutera au premier trimestre 2023. Ils seront fabriqués dans l’usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse.

On a appris par ailleurs hier que Renault Trucks et Geodis allaient développer un camion électrique de 16 tonnes dédié à la logistique urbaine, le prototype baptisé Oxygen ayant une certaine ressemblance avec le Volta Zero lui aussi destiné à l’urbain. Le constructeur a dévoilé quelques informations comme une cabine surbaissée, un large pare-brise et des caméras multiples en remplacement des rétroviseurs, offrant une vue à 360°, une porte glissante latérale a prévue côté passager, limitant l’angle d’ouverture de la porte. Les montées et descentes seront facilitées grâce à une hauteur d’accès nettement réduite par rapport à un camion de distribution standard. Une ergonomie optimale et une meilleure accessibilité de la caisse seront proposées. A cette fin, une collaboration tripartite avec des carrossiers partenaires est envisagée afin d’améliorer les opérations de chargement et déchargement en environnement urbain. Des outils connectés permettront au conducteur de faciliter les opérations logistiques et d’optimiser ses tournées.

La livraison du prototype est prévue fin 2022. Il sera produit dans l’usine française de Renault Trucks à Blainville-sur-Orne. Le poids lourd fera l’objet d’une expérimentation à partir de 2023 pour la livraison urbaine à Paris. Ce test en conditions réelles sera suivi d’une phase d’adaptation du véhicule intégrant les retours des conducteurs (confort d’usage, praticité, recharge…), puis d’une étude pour en optimiser le coût total de possession.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.