Actu

Pénurie de conducteurs : FO tape du poing sur la table

La pénurie de conducteurs routiers s’accentue depuis quelques mois, la crise sanitaire accélérant le processus. Pour FO Transport, « les responsabilités en incombent au patronat mais aussi à nos gouvernants successifs. »

Le syndicat remet en cause tout d’abord une rémunération jugée trop basse, « les routiers sont payés au Smic ou à peine plus pour le plus haut coefficient 150M : 10,49 euros/h. » Il va même jusqu’à comparer le taux horaire des femmes de ménage payé entre 14 euros et 19 euros.

FO Transport regrette que le permis professionnel « qui est demandé depuis de très nombreuses années » n’arrive toujours pas. Il évoque les incertitudes sur le Congé de fin d’activité (CFA) qui est menacé de disparaître ou encore sur les frais de route « cotisable ou pas, imposable ou pas ? »

6 Responses

    1. Manque de conducteur je suis intéressé près à m’expatrier à mes frais pour continuer à exercer ma passion et apporter de l’innovation à ma carrière professionnelle comme conducteur de poids lourd merci bien de Maux rienter

  1. 31 ans d’expérience je suis intérimaire payer comme un débutant ta candidature et intéressante mais faut faire tes preuves chez nous alors si au bout de 30 ans d’expérience il faut faire toujours ses preuves il y a vraiment un gros problème dans ce métier et dire que c’est des gamin de 20 ans ils sortent de l’école qui te dit ça le transport je continue toujours pas à s’améliorer

    1. 15 ans d ancienneté 11€32 coef 150 je suis au maxi …..une honte quand même ont as étais lâcher de tous j espère qu’il vont rehausser les salaires et pour infos si les frais sont taxer tchaooo la route

  2. Boujour, je viens de quitter mon métier et ma passion de chauffeur international au bout de 15 ans d’expérience.
    Le métier devient stressant et ingérable!
    Pour cause des patrons trop sur les chauffeurs et clients donnes des impératifs de livraison ingérable. Ils prennent pas en compte les coupures obligatoire, les temps de chargement et le bien-être des chauffeurs, repas ,douche ,etc !
    De plus en plus de responsabilité pour les chauffeurs, éco conduite et évité la casse sur le camion et gérés les clients au téléphone, les nombreuses procédures de chargement, les contrôles de marchandises pour éviter les réserves sous peine de se faire supprimer les primes !
    J’ai quitté le transport à 10e50 de l’heure et 150 en coefficients .
    Une honte et le covid ma fais prendre conscience des priorités dans la vie !
    Ils ont pris les chauffeurs pour des cons pendant le verus pas de restaurants et de douches.
    Maintenant faut pas se plaindre de la situation ! Les anciens patrons avaient compris le principe pour garder leurs chauffeurs , en trois mots : respect, payer, faire confiance à ces chauffeurs. Voilà
    Courage à mes amis de la route .

  3. Bonjour,
    Toutes les études montrent depuis des années que la pyramide des âges de plusieurs métiers nous amène à cette situation.
    Concernant le transport:
    – La profession et ses représentants de tout bords le découvrent depuis quelques semaines?
    – La seule réponse est plus d’argent?
    Je pense qu’il est temps de changer de modèle…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.