Camions

Point.P acquiert 2 camions Hyliko hydrogène

Point.P conclut un partenariat avec Hyliko pour s’équiper de deux camions fonctionnant à l’hydrogène SuperGreen. L’enseigne n’est pas à ses premiers véhicules zéro émission. Elle compte déjà depuis 2012 des camions roulant au GNV. « L’offre Hyliko permet à Point.P de répondre encore un peu plus aux défis d’une livraison urbaine plus respectueuse de l’environnement et sans nuisance sonore » souligne-t-elle.

Hyliko développe un service clé en main de décarbonation des flottes de camions. Ce service comprend la production locale d’hydrogène SuperGreen et sa fourniture, le leasing et la maintenance des camions hydrogène, ainsi que la gestion et la certification de l’empreinte carbone du transport. Hyliko a fait le choix de la thermolyse de biomasse, sourcée localement, pour produire l’hydrogène SuperGreen qu’il distribue. Le carbone présent naturellement dans la biomasse a d’abord été prélevé dans l’air par la biomasse ligneuse (résidus de bois) et est considéré comme une énergie neutre (définition Ademe).

La thermolyse de biomasse produit également du biochar, un co-produit solide piégeant 48 % du carbone de la biomasse entrante. Utilisé comme amendement des sols en raison de sa très grande porosité, le biochar permet à la fois de restaurer les sols dégradés et de piéger durablement le carbone. Il est reconnu comme puits de carbone par le GIEC.

La thermolyse de biomasse est donc un mode de production d’hydrogène qui permet d’émettre moins de carbone que ce qui aurait été émis par destruction naturelle de la biomasse (combustion ou pourrissemnent du bois) et le biochar co-produit crée un nouveau puits de carbone. C’est ainsi que l’hydrogène SuperGreen distribué par Hyliko garantit une empreinte carbone négative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.