Monde

La Chine accentue l’exportation de ses bus électriques

La Chine a débuté la commercialisation de véhicules industriels électriques à l’export, à commencer par les bus. BYD a signé récemment un contrat de vente de 100 bus électriques à Santiago, la capitale du Chili.

Pour séduire les chiliens, le constructeur chinois a personalisé les BY9 K9 au marché sud-américain. Ils sont alimentés par les batteries à ions phosphate de la société et offrent une autonomie allant jusqu’à 250 kilomètres en une seule charge.

La livraison est prévue pour novembre prochain à l’opérateur de transport public chilien, Transantiago. Un premier pas vers l’exportation de véhicules industriels électriques.

La semaine dernière, BYD signait avec la ville de Londres pour la vente de 37 bus électriques à deux étages à Metroline. Le constructeur chinois déjà présent en France (usine), Californie, Ecosse et Brésil, n’a pas dit son dernier mot et pourrait dévoiler d’autres commandes au delà de ses frontières dont des camions à faibles tonnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *