Économie

Pourquoi le marché nord-américain du VI d’occasion s’envole

Selon une étude réalisée par ResearchAndMarkets.com, le marché nord-américain du véhicule industriel d’occasion devrait bondir de 7% d’ici cinq ans passant de 13,7 milliards $ (12,18Md€) en 2018 à 20,5 milliards $ (18,23Md€) d’ici 2024. En voici les raisons.

Tout d’abord, les économistes estiment que les poids lourds dotés des dernières technologies ne cessent de séduire les clients transporteurs des Etats-Unis et du Canada. Conséquence : ils achètent de moins en moins de camions d’occasion. Ce qui oblige les constructeurs à proposer des prix relativement bas. Du coup, le marché de l’occasion se porte bien.

Dans le même temps, le transport routier nord-américain est au mieux de sa forme en autre grâce au maintien de l’accord du libre-échange entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Une excellente nouvelle pour les constructeurs qui continuent de profiter de la bonne tenue du secteur. Les trois pays ont besoin de camions.

Enfin, toujours selon l’étude de ResearchAndMarkets.com, le secteur minier reste acheteur de camions d’occasions. Là encore une aubaine pour les constructeurs.

A lire aussi :

Les ventes de camions de classe 8 progresse encore aux Etats-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *