Actu

Bolloré Logistics lance son projet pilote de vélo cargo électrique

Bolloré Logistics vient de lancer un projet pilote sur son site de Hambourg. Ses utilitaires et ses camions sont remplacés par des vélos cargo électriques pour une tâche particulière : ils rallient les sites des clients de l’entreprise, son centre logistique et les espaces dédiés aux autorités douanières pour l’échange d’un grand nombre de pièces détachées, d’outils et de documents.

Bolloré Logistics s’est associé à l’entreprise munichoise CIP Mobility GmbH et ses vélos cargo électriques commercialisés sous la marque mocci. Le groupe entend réduire de 43 % les émissions de CO2 des scopes 1 & 2, d’ici 2027, par rapport à l’année 2017.

« Ce projet pilote n’est qu’un début. Nous voulons poursuivre nos efforts pour réduire notre empreinte carbone, sur le territoire allemand et en collaboration avec mocci. Notre ambition est de monter d’autres projets similaires avec des clients et des partenaires majeurs », a déclaré Tobias Deil, directeur général de Bolloré Logistics Allemagne.

Avec le vélo cargo, mocci a développé un véhicule électrique spécialement conçu pour le secteur commercial. Grâce à un logiciel et un matériel intelligent, ce vélo cargo novateur, robuste et fiable n’a besoin ni de chaîne ni de courroie. Il ne nécessite donc que très peu d’entretien et est beaucoup plus durable que les vélos électriques conventionnels. Sa batterie puissante et remplaçable offre un confort supplémentaire à l’utilisateur. En soulageant la transmission mécanique et en réduisant le nombre de composants, mocci a créé un système sûr et nécessitant peu d’entretien.

Autre innovation, mocci mise sur une construction en plastique recyclable et extrêmement robuste pour remplacer les cadres en acier ou en aluminium. A titre d’exemple, les roues avant et arrière ainsi que le cadre sont constitués d’un seul et même élément structurel. L’émission de CO2 lié à la production d’un tel cadre est inférieure d’environ 68 % à celle d’un cadre en aluminium conventionnel. Le niveau de recyclage du plastique est d’environ 95 % car les matériaux ne sont pas mélangés. Les méthodes de traitement nuisibles à l’environnement, telles que la peinture ou le soudage, sont totalement supprimés de la conception de ce vélo cargo électrique.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *