EDITO HERVE REBILLON

EDITO de Hervé Rébillon : l’emploi salarié augmente peu, doit-on s’inquièter ?

L’Insee a publié cette semaine les chiffres de l’emploi salarié. Globalement, il a progressé de 1,4% au deuxième trimestre. Dans le transport, il progresse doucement, à peine 1 000 emplois supplémentaires sur la même période. Ce sont essentiellement des créations de postes dans la livraison urbaine et dans les entrepôts, mais peu voire pas du tout dans le transport routier et la conduite.

Alors, doit-on s’inquiéter alors que la pénurie de conducteurs perdure ? La réponse est oui. D’un côté, les entreprises de transport souhaitent investir pour renouveler leurs parcs poids lourds (bien que les trésoreries aient été fragilisées par la COVID), de l’autre, il n’y pas de main d’œuvre pour les conduire.

Comme chaque été, les demandes de transport augmentent avec la période estivale. Une certaine tension a été ressentie en août en France avec, certains jours, un manque de camions. La raison principale : il n’y avait personne pour les faire rouler. Les véhicules sont restés au parking de l’entreprise.

Il ne faudrait pas que nous arrivions à la situation en Grande-Bretagne où les rayons des magasins commencent à se vider en raison d’un manque de camions pour les approvisionner. Même si la pénurie de conducteurs s’accompagne outre-Manche des répercussions du Brexit.

Quoi qu’il en soit, il va falloir revoir l’organisation de transport. Acheminer autrement avec moins de poids lourds. Revoir aussi parallèlement la manière de consommer. Avant que la situation ne se corse. Le camion reste la ligne de vie d’un pays.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.