Non classé

Le Ford F-MAX Camion de l’année 2019

A peine dévoilé à la presse à l’IAA Hanovre en septembre dernier, le nouveau Ford F-MAX avait été élu Camion de l’année 2019 (Truck of The Year). Il succède au DAF XF/CF. Le véhicule est doté d’une boîte ZF 12 vitesses Traxon et d’un moteur Euro 6 F-MAX Ecotorq (2 500 Nm torque) développant une puissance de 500 ch.

Le jury du Truck of The Year (ITOY) est composé de 23 journalistes et éditeurs spécialisés transport. Le prix prestigieux a été remis lors de l’IAA à Haydar Yenigün, directeur général de Ford Otosan. Le nouveau Ford Trucks a été désigné devant les séries L & P récemment lancées par Scania et la gamme de camions FH/FM propulsée par le gaz naturel liquéfié (GNL) de Volvo Trucks. Tout s’est joué lors d’un essai du F-MAX par les membres de l’ITOY en Turquie.

Ecoutez les explications de Fabien Calvet, journaliste essayeur au magazine France Routes et membre du jury ITOY sur les raisons de cette élection du camion de l’année

A quoi ressemble le Ford F-Max, tour du propriétaire en vidéo !

Le jury a constaté l’efficacité et les caractéristiques avancées de la chaîne cinématique du F-Max, notamment les fonctions Eco-Roll, Adaptive Cruise Control (ACC) et Predictive Cruise Control. Les journalistes du Truck of the Year ont également apprécié « les principales caractéristiques de la nouvelle cabine long-courrier, qui offre un environnement de travail et de vie confortable, ergonomique et convivial, avec un plancher plat, une largeur de 2,5 m et une hauteur intérieure de 2,16 m, une excellente capacité de stockage et un tableau de bord numérique de style cockpit.

Comme la plupart des camions européens, il est équipé d’un limiteur de vitesse, de systèmes d’assistance de conduite et de freinage urgent. Ford a pensé doter son F-MAX d’une plate-forme de connectivité appelée ConnecTruck qui permet de géolocaliser et donc de suivre le véhicule.

Disponible en 15 couleurs, le Ford F-MAX devrait être commercialisé rapidement dans près d’une trentaine de pays. Pour la France, il faudra attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.