Actu

Plus de 200 voitures-radar privées débarquent d’ici la fin de l’année

En test depuis 3 ans, les voitures-radar arrivent sur nos routes d’ici la fin 2021. Au total 221 véhicules de type berline et banalisés rouleront sous peu dans plusieurs régions. Depuis janvier, 83 sont en service dans quatre régions : Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire et Centre-Val de Loire.

Les véhicules sont banalisés et équipés de caméras posées sur les plages avant et arrière afin de détecter automatiquement et alors qu’elles sont insérées dans la circulation, les excès de vitesse, sans flash visible. Ils ne circulent qu’avec un chauffeur à bord, alors que dans celles des forces de l’ordre, un fonctionnaire conduit tandis que l’autre relève la vitesse maximum autorisée.

« Fin 2021, le parc de voitures-radar à conduite externalisée sera alors de 223. Il sera alimenté par la reconversion de véhicules actuellement conduits par des policiers ou des gendarmes », indique la Sécurité routière. Selon Le Parisien, « 450 voitures circuleront en tout d’ici 2023 ». Mobiom, Securitas, OTI France et GSR sont les entreprises retenues via appel d’offre, chacune en charge de deux régions.

A partir de juillet, le Grand-Est, lesHauts-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté et la Nouvelle-Aquitaine seront concernées.

One Response

  1. Est ce cela est légale ?? Si ont retrouve ces véhicules ou il y a le plus de chance et donc le plus d’argent a gagner avec des infractions je ne suis pas d’accord , dans notre village il n’y a aucun respect de la limitation de vitesse donc ils peuvent venir la je suis d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *