Camion autonome

Einride annonce son Pod autonome pour l’année prochaine

La startup suédoise Einride a apporté hier des précisions sur son Pod, mi-camion mi-navette autonome et électrique sans conducteur. Décliné en 4 versions (pour l’urbain et la longue distance), le véhicule sera commercialisé dès l’année prochaine. La réservation est d’ores et déjà lancée. Il sera contrôlé à distance et nécessitera donc l’intervention humaine.

« En termes de fonctionnalités technologiques, chaque pod sera presque identique, avec des configurations matérielles et logicielles différentes en fonction à la fois des besoins uniques des clients et des exigences du domaine opérationnel », a déclaré le PDG d’Einride, Robert Falck. « Cela signifie un groupe motopropulseur électrique, du matériel télématique qui s’interface avec la plate-forme de mobilité de fret et du matériel d’entraînement autonome tel que le LIDAR, des caméras et des capteurs sur chaque pod.»

Tous les véhicules utiliseront le logiciel Nvidia qui permet d’atteindre une autonomie de niveau 4. Les deux premières versions baptisées AET 1 et AET 2 (niveau 1 et 2 pour des espaces fermés) pèsent 26 tonnes et peuvent supporter des charges utiles allant jusqu’à 16 tonnes tout en atteignant des vitesses de pointe de 30 km/h. Leurs deux autres versions plus robustes, les AET 3 et AET 4 (respectivement niveaux 3 et 4), ont des configurations et des spécifications similaires, mais une vitesse plus grande : jusqu’à 85 km/h, pouvant circuler sur des routes secondaires et autoroutes. Seules les deux premières versions sont ouvertes à la réservation dès aujourd’hui.

« Le Pod est un véhicule complètement nouveau et ne rentre donc pas dans les normes existantes, même pour les technologies de pointe comme l’autonomie. Nous avons créé le système de classification AET basé sur des cas d’utilisation d’un véhicule de fret électrique sans conducteur. Grâce à cette approche, nous sommes en mesure de développer et d’étendre nos capacités dans les cas d’utilisation les plus courants et les plus appropriés pour le fret, dans le but ultime d’automatiser autant que possible le réseau de transport », a déclaré Pär Degerman, CTO d’Einride.

Einride annonce une économie de coût de 50% et une baisse des émissions de CO2 de 90%. Mais le prix global de chaque Pod peut s’avérer élevé. Il faut tout d’abord réserver le véhicule : 9 000 euros. Ensuite, les frais d’exploitation varient chaque mois d’environ 15 000 à 16 000 euros pour les 2 premières versions, et de 17 000 à 19 000 pour les deux dernières versions. Einride précise que les frais comprennent l’accès à la plate-forme de mobilité de fret Einride qui coordonnera et exploitera les pods, supervisée par des opérateurs à distance certifiés Einride.

Lidl Suède a déjà réservé plusieurs Pods et Oatly, le producteur suédois de lait, a émis des options. Parmi les partenaires : Bridgestone et le fabricant suédois de batteries Northvolt.

Revoir la conférence de présentation de Einride hier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *