Camion autonome

La plupart des Etats américains interdisent le platooning

Environ 34 Etats américains possèdent des règles à l’encontre du platooning. Cette technique de convoi de camions autonomes et qui permet d’économiser du carburant est d’actualité. Mais les choses bougent. Une récente étude montre que des changements sont en cours dans la législation.

Le platooning est une technique qui émerge dans l’industrie du camionnage. Cette technique de convoi à “attache numérique” de deux ou plusieurs camions qui voyagent à distance réduite.  “La technologie de peloton automatisé permet aux camions de réduire la traînée aérodynamique, la consommation de carburant et les émissions d’échappement”, a déclaré Marc Scribner, chercheur principal à l’IEC et auteur de l’étude.

Dans un rapport publié Mercredi, le Competitive Enterprise Institute a déclaré que 10 Etats américains ont ouvert la voie, l’année dernière, aux camions qui se déplacent à mois de 1,20m de distance. Pour se déplacer, les camions doivent être munis d’une radio pour pouvoir communiquer entre eux.

“L’analyse de rentabilisation pour les entreprises de camionnage est l’économie de carburant”, a déclaré M. Scribner, qui conseille l’industrie du camionnage. Il encadre également les Etats sur une législation type qui supprimerait les règles, comme celle qui exige 90 mètres entre les camions sur les autoroutes.

“La plupart des assemblées législatives votent massivement en faveur des changements, qui visent à assouplir la réglementation concernant les distances que le conducteur doit maintenir entre les véhicules”, a déclaré M. Scribner. “Si la dynamique se maintient, je pense que cinq ans est tout à fait raisonnable pour que tout le pays soit impliqué par cette nouvelle techologiequ’est le platooning”, a déclaré Scribner. “Vous parlez à ces législateurs. Ils se rendent compte à quel point la solution est simple. ”

La Géorgie et le Tennessee ont été les premiers Etats à accueillir pleinement les pelotons, adoptant des lois dès 2017. L’Arkansas, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et le Texas ont ensuite légalisé les pelotons commerciaux à quelques exceptions près. La loi sur les véhicules automatisés du Michigan comprenait une exemption favorable au peloton. L’Alabama, l’Indiana, le Kentucky, la Louisiane, le Mississippi, le Nevada, l’Oregon, l’Utah et le Wisconsin ont adopté des exemptions de règles cette année. Scribner a déclaré que la Pennsylvanie et l’Illinois pourraient le faire plus tard cette année.

“Avec l’ouverture d’un plus grand nombre d’Etats et de corridors, le marché s’élargit et offre de meilleures opportunités pour la flotte et les propriétaires-exploitants ainsi que pour les économies de carburant”, a déclaré Allan Rutter, responsable au Texas A & M Transportation Research Institute.

oleo100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *