Actu

Le projet de semi électrique de Tesla tourne au fiasco

Encore beaucoup d’inconnues sur l’avenir du projet de semi électrique de Tesla. Même si le constructeur a confirmé le lancement de la production cette année, son boss Elon Musk a tenu à préciser que ce serait « en volumes limités. » Les premières livraisons ne seraient prévues qu’en 2021, si tout va bien.

Rappelons que des commandes ont été passées, et pas des moindres : une centaine de véhicules pour PepsiCo, des milliers pour Walmart, UPS et Anheuser-Busch. Ces derniers qui ont déjà versés des dépôts commencent à s’interroger, et à juste titre.

Le lancement de la production initialement programmé l’an dernier a été repoussé à courant 2020. Autre inconnue : le site de production même s’il est plus que certain qu’il sera aux Etats-Unis. Musk a livré une petite information en déclarant qu’il devra baisser la production de voitures pour commencer celle des camions électriques. Le lieu de production serait en « Amérique du Nord », trouve-t-on dans le dernier rapport financier du groupe, datant de janvier.

Le médiatique patron de Tesla a affirmé « qu’une production plus rapide nécessite une augmentation massive de la puissance de la batterie. » Musk a annoncé une « Journée de la batterie » en avril censée apportée davantage d’informations sur le sujet.

A lire aussi : Le Cybertruck de Tesla ne ressemble en rien à un Truck !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *