Actu

Nikola versera 125 millions de dollars au régulateur de la bourse US

Nikola annonce qu’il compte verser 125 millions de dollars (108M€) à la SEC, le régulateur de la bourse américaine, pour régler son différend judiciaire. La justice reproche au groupe d’avoir transmis de faux documents financiers. Il se défend précisant que c’est son fondateur, Trevor Milton, qui a menti et non la société.

Nikola a formulé son intention de régler cette somme lors de la publication de ses résultats trimestriels. Mais, pour l’heure, la SEC n’a pas accepté la proposition. Le groupe indique par ailleurs qu’il va se retourner contre son ancien dirigeant « pour lui demander des compensations financières pour lui avoir porté préjudice ».

Le ministère américain de la Justice a inculpé Trevor Milton en juillet dernier pour avoir menti sur la santé financière de Nikola dans un seul but : faire grimper le cours de l’action de l’entreprise.

Trevor Milton, fondateur de Nikola

« Avec la perspective d’un accord avec la SEC, nous sommes impatients de résoudre les litiges en cours liés à notre fondateur, de mettre fin à ce chapitre et de nous concentrer sur la livraison de camions à nos clients », a déclaré Mark Russell, l’actuel directeur général de Nikola.

Le groupe qui doit faire face à ces différents judiciaires n’a toujours pas sorti son camion électrique, le Nikola Tre BEV, qu’il coproduit avec Iveco. Il l’annonce pour décembre. Il a cependant inauguré son usine à Ulm, en Allemagne, et celle de Coolidge, en Arizona. Sa situation financière reste fragile avant même le lancement du véhicule. Il a accusé une perte nette de 267,6 millions de dollars.

Le Nikola Tre BEV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.