Économie

Perspectives économiques-coûts TRM : des tensions dans les chaînes d’approvisionnement

Dans son enquête Perspectives économiques et coûts du TRM , le CNR indique que l’activité du transport routier de marchandises reste dynamique mais marquée par le phénomène de pénurie et des tensions accentuées par des désordres persistants dans les chaînes d’approvisionnement mondiales (rupture, désynchronisation, etc.).

« La situation sanitaire reste très incertaine et perturbante pour l’économie, toutefois l’impact des vagues successives de l’épidémie se réduit pour de très nombreux pays. L’activité économique connait des phases de reprises très dynamiques, causant des phénomènes de pénurie. Les tensions sont accentuées par des désordres persistants dans les chaînes d’approvisionnement mondiales (rupture, désynchronisation, etc.) aussi provoqués par la crise sanitaire » précise le CNR.

En moyenne trimestrielle, l’indice de chiffre d’affaires du fret routier en France connait un rebond important au 4ème trimestre 2020 à +7,8%. Malgré un ralentissement au 1er et au 2ème trimestre 2021, en tendance, il reste au-dessus de son niveau d’avant-crise. La reprise au 3ème trimestre 2021 devrait suivre la tendance générale de l’économie française, mais en étant contrarié par les tensions sur les prix du carburant ou des problèmes de recrutement qui se sont accentués.

Portés par la hausse du carburant, les coûts connaissent une forte pression inflationniste, comprise entre +4 % et +5,2 % sur un an.

L’enquête statistique officielle qui mesure l’activité du TRM français connait d’importantes évolutions conduisant notamment à un meilleur échantillonnage. Parmi les modifications notables, une forte réévaluation de la part du compte d’autrui qui passe ainsi, avant crise (1er trimestre 2019), de 78 % avant révision à 88 % après révision.

Lire dans son intégralité l’enquête Perspectives économiques et coûts du TRM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.