Camion autonome

Véhicule autonome : alors wifi ou 5G ?

La bataille entre le wifi et la 5G se poursuit dans le domaine du véhicule autonome. Bruxelles s’en mêle en se déclarant contre la norme wifi pour les véhicules infligeant ainsi un revers à ses partisans, dont Volkswagen, Renault et Toyota.

21 Etats – dont l’Allemagne, la France et l’Italie qui ont toutes les trois un important secteur automobile – sur 28 ont voté contre. Ce résultat n’est guère une surprise car le 8 avril, la commission des Transports du Parlement européen s’était également prononcée contre cette technologie wifi, apportant ainsi son soutien à ceux qui prônent l’adoption de la norme concurrente 5G.

L’exécutif européen cherche à établir des standards pour les voitures connectées à internet, un marché estimé à des milliards d’euros par an pour les constructeurs automobiles, les opérateurs télécoms et les équipementiers de réseaux.

oleo100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *