Économie

Fortes immatriculations de véhicules industriels en Europe

Les transporteurs continuent à acheter des camions. Depuis janvier, 263 356 poids lourds neufs ont été immatriculés en Europe, selon les derniers relevés de l’ACEA. La France enregistre en octobre la plus forte hausse avec l’Italie (+10,2%). Les utilitaires ne sont pas en reste avec d’excellents résultats aussi dans l’hexagone.

Le mois dernier, les immatriculations de véhicules industriels (tout segment) dans l’Union européenne ont à nouveau affiché une croissance, après un ralentissement en septembre. La demande a augmenté de 6,9% le mois dernier, selon l’ACEA. Sur les dix premiers mois de 2018, la croissance a été positive (+ 3,9%), avec plus de deux millions de véhicules utilitaires neufs immatriculés dans l’Union européenne.

Segment poids lourds

En octobre, les immatriculations de poids lourds ont fortement augmenté, avec 7,7% de véhicules vendus en plus dans l’Union européenne. La demande a de nouveau chuté en Espagne (-7,3%) et au Royaume-Uni (-9,9%), mais les immatriculations de poids lourds ont sensiblement augmenté en Allemagne (+ 18,6%), en France (+ 13,8%) et en Italie (+ 6,8%).

Immatriculations Poids lourd +16t en Europe
align=”aligncenter” Source : ACEA

Depuis janvier, la demande de poids lourds reste forte, avec 263 356 véhicules neufs immatriculés depuis le début de l’année, soit une hausse de 5,1% par rapport à 2017. Le Royaume-Uni (-7,4%) a été le seul marché majeur à afficher une baisse, L’Italie (+ 11,5%), la France (+ 10,2%), l’Allemagne (+ 3,8%) et l’Espagne (+ 0,6%) ont toutes contribué de manière positive à la croissance de l’UE.

Segment utilitaires de plus de 3,5 t

En octobre, les immatriculations des utilitaires dans l’UE ont enregistré la plus forte augmentation depuis avril de cette année (+ 9,6%). La croissance a été principalement tirée par l’Allemagne (+ 21,5%), la France (+ 12,1%) et l’Italie (+ 10,9%), qui ont toutes affiché des gains à deux chiffres, tandis que la demande s’est contractée au Royaume-Uni (-6,4%) et en Espagne (- 5,2%).

Depuis le début de l’année, la demande de l’UE en utilitaires neufs a augmenté de 5% pour atteindre 323 107 unités. L’Italie (+ 10,2%), la France (+ 9,1%), l’Allemagne (+ 3,5%) et l’Espagne (+ 2,1%) se sont bien comportés, mais les immatriculations de camions neufs ont diminué au Royaume-Uni (-5,1%) jusqu’à présent cette année.

Segment autobus et autocars

Les résultats du secteur des autobus et autocars en octobre ont affiché une forte croissance (+ 25%), la plus forte augmentation depuis novembre 2015. Les marchés italien et allemand ont enregistré les plus fortes hausses (respectivement + 76% et + 47,3%), suivis du Royaume-Uni. (+ 23,2%), la France (+ 8,1%) et l’Espagne (+ 7,3%).

Depuis janvier, la demande de nouveaux autobus et autocars de l’UE a augmenté de 2,8% par rapport à il y a un an, stimulée par les excellentes performances de la plupart des marchés de l’UE le mois dernier. La demande a été forte en Italie (+ 38,7%) et en France (+ 8,2%).

Source : ACEA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *