Économie

Michelin résiste à la concurrence asiatique

Face à la concurrence asiatique, Michelin résiste et annonce pour le premier semestre 2018 un résultat net en hausse de 6%, malgré une baisse des ventes de 4,1%. Les pneus poids lourds représentent 7% des ventes totales du groupe français (7,3% un an plus tôt). Le marché mondial des pneumatiques poids lourd neufs, première monte et remplacement, est en hausse de 2 % en unités à fin juin 2018, tiré par la dynamique du marché OE (+ 6 %) notamment en Amérique du Nord et en Inde.

En première monte pneu poids lourds, en Europe de l’Ouest (+ 3 %), le marché bénéficie des taux d’intérêt bas, d’une demande de transport soutenue ainsi que du secteur de la construction en reprise qui favorisent l’achat de véhicules. En Europe orientale (+ 7 %), le marché poursuit sa croissance. En Amérique du Nord, le marché poursuit sa forte croissance (+16%) bénéficiant d’économies porteuses aux Etats-Unis et au Canada qui soutiennent l’industrie du fret.

En Asie (hors Inde), la hausse du marché chinois (+ 2 %), sur fonds de niveau de stocks faible, est tirée par la croissance du bus urbain et des poids lourds dits rigides (moyen courrier), alors que les autres segments Poids lourd (tracteurs, trailers) sont en baisse sur des base de comparaison très élevées (+ 22 % de croissance en 2017 dans un contexte de renouvellement des flottes). La forte croissance des marchés indonésien et thaïlandais est compensée par le retrait de la demande au Japon (- 3 %) et en Corée du Sud (- 22 %) sur fonds de ralentissement de l’économie. Enfin, en Amérique du Sud, le marché progresse de 48 % porté par la croissance brésilienne elle- même tirée par la hausse des exportations, mais également une économie plus dynamique et ce malgré l’impact des grèves des transporteurs en mai.

Sur le marché Remplacement pneu poids lourd, en Europe de l’Ouest, dans un environnement économique porteur, la demande progresse de 2 % sur le semestre, avec un premier trimestre en retrait de 2 %, marqué par un effet de base très élevé (fort effet de stockage dans la distribution au premier trimestre 2017 avant les hausses de prix annoncées par les manufacturiers), et un deuxième trimestre en forte progression de +6%, bénéficiant pour le coup d’un effet de base plus favorable (marché sell-in très faible au deuxième trimestre 2017 par contrecoup du stockage du premier trimestre).

En Europe orientale, la demande reste dynamique (+ 6 %). En Amérique du Nord, le marché est en forte croissance (+ 6 %), dans un contexte économique soutenu, favorable à l’industrie du transport. Les marchés d’Asie (hors Inde) radial et bias sont en retrait de 2 % sur le semestre. En Chine, la demande recule de 3 % sur le semestre mais progresse de 1 % au deuxième trimestre sur des bases de comparaison plus favorables. En Asie du Sud-Est (- 1 %), la faiblesse des économies pèse sur les marchés japonais (- 10 %) et sud-coréen (- 10 %). Les autres pays de l’ASEAN montrent une croissance dynamique de la demande, à l’exception de la Thaïlande (- 5 %).

Jean-Dominique Senard, président, a déclaré :

Tout en déployant sa nouvelle organisation plus proche de ses clients, et grâce à l’engagement de ses équipes, le Groupe a réalisé au premier semestre, un progrès remarquable du résultat opérationnel de 152 millions d’€ à parités constantes. 2018 marquera une accélération du déploiement de la stratégie du Groupe, avec l’acquisition de Fenner, la création du leader de la distribution nord-américaine, en partenariat avec Sumitomo Corp et le projet d’acquisition de Camso permettant la création du leader mondial de la mobilité hors route. »

Sur le marché des pneumatiques spécialisés, le marché des pneumatiques pour les mines poursuit sa forte reprise entamée fin 2016 avec la fin du déstockage dans les mines mondiales, les compagnies pétrolières et les mines régionales. Sur le segment Agricole, les marchés de 1er équipement poursuivent leur croissance, tandis que la demande en Remplacement redémarre. Pour le segment Construction, la demande mondiale reste bien orientée à l’exception de l’Amérique du Sud, de l’Europe orientale et de l’Australie. Le segment des pneus Poids lourd industriels est en retrait par rapport au premier semestre 2017 stimulé par les achats d’anticipation avant les hausses de prix.

Michelin confirme sa stratégie de développement sur les activités de spécialités tout en maintenant ses positions sur les secteurs des pneus tourisme et poids lourd, avec des objectifs de croissance en ligne avec l’évolution mondiale des marchés (+ 1 % au premier semestre 2018 pour le pneu tourisme, + 2 % pour le poids lourd).

(avec communiqué Michelin)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *