Économie

Emploi Transport : les effectifs en baisse dans la messagerie

Selon le bilan social annuel du transport routier publié par le ministère de la transition écologique et Solidaire, l’emploi salarié dans le transport routier progresse après avoir stagné pendant des années. Avec une exception : la messagerie. Fin décembre 2016, 390 600 personnes étaient salariées dans le secteur, en hausse de 3% sur un an.

C’est le transport routier de proximité qui a connu la hausse la plus importante : +4% (5 900 emplois supplémentaires). La croissance reste importante dans l’interurbain (+2,9%) qui reste le premier employeur (+ 5 100 emplois) et dans la location de camions avec chauffeurs (+3,3%). En revanche, et c’est nouveau, les effectifs ont tendance à chuter dans la messagerie et le fret express (-0,9%).

Le bilan social montre que l’intérim se porte bien dans le transport routier. En 2016, 22 700 intérimaires ont travaillé pour des entreprises de transport, ce qui représente une hausse de 8,3% en un an. La plus importante augmentation depuis dix ans. Aujourd’hui, les intérimaires représentent 5,5% des salariés transport en France. Cette proportion est la plus élevée dans la messagerie et fret express (15,6 %), la plus faible dans le transport routier de fret interurbain.

Le bilan social livre les premiers chiffres de 2017. Sur le premier semestre, les effectifs ont de nouveau augmenté : +0,5% au premier trimestre, +0,9% au second. Et comme en 2016, seul le secteur de la messagerie et du fret express perd des emplois.

Fin juin 2017, 36 % des entreprises déclarent avoir des difficultés à recruter du personnel roulant (contre 28,6 % pour l’ensemble des services). Ces difficultés de recrutement s’accroissent vivement depuis mi 2016 pour les conducteurs, et depuis début 2017 pour le personnel sédentaire.

La demande d’emploi pour les métiers de conducteurs, cœur de l’activité du TRM, continue de baisser en 2017, tandis que la hausse des offres d’emploi se poursuit. Le phénomène est particulièrement marqué pour les conducteurs de poids lourds sur longue distance. Le nombre de demandeurs d’emploi de conducteurs de transport de marchandises sur longue distance inscrits à Pôle emploi et sans emploi diminue depuis la mi-2014.

Lire le bilan social annuel du transport routier 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.