Économie

Michelin : recul de l’activité Poids lourd

Les ventes nettes de Michelin ressortent à 5 218 millions d’euros sur les 3 premiers mois de l’année, en baisse de 6,3 % par rapport à la même période de 2017. L’activité Poids lourd baisse de 4% suite à un effet de base très défavorable au 1er trimestre 2017, selon le manufacturier.

Sur l’activité Automobile et Distribution Associée, les ventes nettes s’élèvent à 2 772 millions d’euros, en baisse de 9,3 % par rapport à 3 056 millions d’euros pour la même période de 2017.

« Michelin confirme ses objectifs 2018 de croissance des volumes en ligne avec l’évolution mondiale des marchés, de résultat opérationnel sur activités courantes supérieur à celui de 2017, hors effet de change, et de génération d’un cash flow libre structurel supérieur à 1 100 millions d’euros » indique le groupe.

Le groupe prévoit une reprise des marchés “tourisme camionnette” et “poids lourd” sur les trois derniers trimestres de l’année, aidée par des “bases de comparaison plus favorables”.

L’activité poids lourds représente 29% des ventes de Michelin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.